Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Evénements / L’homme qui marche
Actions sur le document
L’homme qui marche

L’homme qui marche

Théâtre musical et acrobatique
Avant-première
Durée : 80 minutes
Tout public dès 15 ans

Un périple intérieur sur tapis mécanique.

Un road movie sur les planches, le saut d’un homme dans le vide.

Un concertiste de talent s’interrompt un jour en plein récital et sort de scène.

Il quitte le théâtre, traverse la rue et ne s’arrête plus.

Pourquoi ce concert inachevé ? Où est-il ? Qui est-il ? Et moi ?

Son ancien partenaire, clarinettiste et désormais narrateur improvisé, explore la complexité du cerveau humain à travers celui de son ami.

Cet étrange périple est accompagné en musique par un groupe de bluegrass qui fait aussi partie du voyage.

Direction artistique : Benji Bernard
Ecriture collective : Benji Bernard, Etienne Borel, Christian Gmünder, Philippe Vande Weghe
Avec : Benji Bernard et Christian Gmünder
Mise en scène : Maxime Durin
Lumières : Anne Straetmans
Scénographie : Arnaud Van Hammée
Vidéo : Wilbur Lemson
Film d’animation : Frédéric Hainaut
Costumes : Natalia Fandiño
Musique : The Preacher Men 

Les Argonautes

Les Argonautes sont nés le [jour exact oublié depuis longtemps] de [un mois d’automne en tous cas, il pleuvait des feuilles mortes, je me souviens] en 1993, autour de quatre gobelets en plastiques blancs, pleins de café noir et de pensées roses.

C’était à Bruxelles. Avant, ils étaient un peu partout. Maintenant aussi, mais ils y sont à quatre. En fait, ils sont cinq, comme les trois mousquetaires. [Mais ça ne change rien à ce qui a été dit avant]. A la recherche du chemin le plus courbe entre deux lignes droites, ils ont créé, ensemble, oui toujours ensemble, depuis vingt ans, six, non, sept [et bientôt huit] spectacles.

Leur méthode de création est collective, cogérée, collusive, concomitante, comique, colérique parfois, complice toujours. Par accident, ils font aussi des spectacles.

L’homme qui marche
Un périple intérieur sur tapis mécanique. Un road movie sur les planches, le saut d’un homme dans le vide.