Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma ville / Services communaux / Affaires sociales / Plan de cohésion sociale
Table des matières
Actions sur le document

Plan de cohésion sociale

La finalité d'un Plan de cohésion sociale

Dans un contexte de précarisation et d’exclusion croissantes, le Plan de cohésion sociale permet de coordonner et développer un ensemble d’initiatives au sein des communes pour que chaque personne puisse vivre dignement en Wallonie.

En créant le PCS, la Wallonie veut garantir l’accès aux soins médicaux, à l’emploi, au logement, à la culture, à la formation pour tous les citoyens dans une société solidaire.

Le PCS est régi par les décrets du 6 novembre 2008.

Les objectifs de la cohésion sociale 

Le PCS poursuit deux objectifs, à savoir réduire la précarité et les inégalités en favorisant l’accès effectif de tous aux droits fondamentaux et contribuer à la construction d’une société solidaire et coresponsable pour le bien-être de tous.

Pour ce faire, le PCS se décline en actions coordonnées visant à améliorer la situation de la population par rapport à la cohésion sociale et aux 15 droits fondamentaux répartis en 7axes :

  • le droit au travail, à la formation, à l’apprentissage, à l’insertion sociale
  • le droit au logement, à l’énergie, à l’eau, à un environnement sain et à un cadre de vie adapté
  • le droit à la santé
  • le droit à l’alimentation
  • le droit à l’épanouissement culturel, social et familial
  • le droit à la participation citoyenne et démocratique, aux technologies de l’information et de la communication
  • le droit à la mobilité.

Le Plan se construit à partir d’un indicateur synthétique d’accès aux droits fondamentaux (ISADF) et d’un diagnostic de cohésion sociale. L’indicateur synthétique d’accès aux droits fondamentaux mis en place par l’IWEPS mesure le niveau de cohésion sociale de chaque commune wallonne. Celui-ci rend compte de l’accès de la population de la commune à 6 droits fondamentaux et à un facteur de risque par rapport au maintien de la cohésion sociale sur le territoire de la commune. Il sert donc à évaluer la situation de départ de la commune au regard de ces droits mais ne constitue en rien un indicateur d’évaluation des actions menées ni de leur impact sur la cohésion sociale. Le diagnostic de cohésion sociale, réalisé par les acteurs locaux, recense les initiatives, publiques ou privées, déjà mises en oeuvre sur le territoire de la commune mais aussi les attentes de la population et les besoins à rencontrer.

Le travail en réseau

Le PCS soutient prioritairement le travail en partenariat en vue de renforcer les complémentarités entre les actions des pouvoirs publics et celles des secteurs associatifs et de construire des réseaux d’opérateurs. Une commission d’accompagnement, pilotée par la commune veille également au bon déroulement du PCS. Elle est composée d’un chef de projet engagé par la commune et de partenaires locaux ou supralocaux, selon la nature des actions.

Enfin, une procédure d’accompagnement des communes est mise en place au sein de l’administration wallonne. La DiCS (Direction interdépartementale de la Cohésion sociale) assure l'accompagnement et l'évaluation des PCS et la Direction de l'Action sociale (DAS) assume le suivi financier.

Contact

CABO Julien
KETELERS Agnes

 068/251.521

Y2Fiby1qdWxpZW5AbGVzc2luZXMuYmU=