Accueil

La Zone de Secours WAPI lance un appel aux candidats pour les emplois suivants :

  • Conseiller technique – Responsable bâtiment (Diplôme : Enseignement supérieur de type long en architecture ou en construction),
  • Chef de service – Gestion de la Qualité (Diplôme : Enseignement supérieur de type long à orientation gestion, droit ou technique),
  • Agent technique en prévention de l’incendie (Diplôme : Enseignement supérieur de type court),
  • Ouvrier spécialisé (Diplôme : Certificat d’étude de base),
  • Coordinateur administratif – Gestion des opérations (Diplôme : Enseignement supérieur de type long, de préférence à orientation technique et/ou scientifique),
  • Assistant technique – mécanicien (Diplôme : Enseignement secondaire supérieur en mécanique automobile),
  • Agent en informatique (Diplôme : Enseignement supérieur de type court en informatique),
  • Agent technique – Responsable bâtiment (Diplôme : Enseignement supérieur de type court à finalité technique).

 Les détails de ces appels sont disponibles ici.

Les dossiers complets de candidature doivent être envoyés uniquement par courrier au Service des Ressources Humaines, Zone de secours de Wallonie Picarde, rue de la Terre à Briques, 22 à 7522 Marquain, pour le 16 octobre 2017 à minuit au plus tard, le cachet de la poste faisant foi et seront accompagnés des documents suivants :

-                CV avec photo

-                lettre de motivation

-                copie du diplôme

-                copie de la carte d’identité

-                copie du permis de conduire

-                extrait de casier judiciaire de moins de 3 mois.

 

Aidez le Centre wallon de Recherche Agronomique (CRA-W) à détecter les frelons asiatiques.

ATTENTION aux tiques

Frelons
En moins de 15 ans, un frelon chinois, grand prédateur d’abeilles, a colonisé la quasi-totalité du territoire français et a atteint la Belgique. Le CRA-W est impliquée dans la lutte contre cet insecte invasif et indésirable.
Il fait appel à votre sens de l’observation : ce frelon est facile à reconnaître ; il ressemble à une grosse guêpe sombre, aux pattes jaunes et au thorax noir. On peut le voir chasser devant les ruches, et partout où il peut capturer des insectes butineurs (massifs de fleurs, arbres en fleur comme le tilleul, etc). On peut aussi le voir autours des points d’eau. Ses nids en forme de poire peuvent atteindre 80 cm de haut et sont le plus souvent perchés haut dans les arbres.

frelons

Que faire en cas de découverte?
Essayer de le photographier et envoyer les photos par e-mail ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Une excellente documentation du SPW sur ce sujet est disponible sur le site Biodiversité du portail Wallonie.

Tiques
La cellule Santé de l’asbl Action et Recherche Culturelles met à disposition une petite brochure informative sur les tiques.
Une version enfant est également disponible.

Le site Tiques-Net est aussi à votre disposition.

 

Depuis le 1er juin 2017, les citoyens ne peuvent plus recourir au glyphosate (molécule active de plusieurs herbicides commercialisés notamment sous le nom commercial ROUND UP) pour désherber leurs allées, terrasses potager...

Bien que ces produits soient toujours autorisés à la vente (du ressort du niveau fédéral), leur utilisation au niveau de la propriété des citoyens est dorénavant interdite.

Plus d'information sur :

Portail Environnement-Santé

Depuis le 1er septembre 2014, les citoyens devaient déjà respecter une première interdiction à savoir l’utilisation de produits phyto sur les terrains privés qui sont en lien avec un réseau de collecte ou une eau de surface. Donc fini de désherber son allée de garage avec des produits phyto lorsque cette allée aboutit à un filet d’eau. C’est une interdiction ciblée au niveau spatial afin de protéger les ressources en eau. La nouvelle interdiction s’ajoute à la celle de 2014 en supprimant des produits autorisés ceux contenant du glyphosate. Cette modification touche de nombreux citoyens puisque cette molécule est très répandue.

Que faire de ces produits inutilisables ? Les ramener tels quels au recyparc (parc à conteneurs) et les placer dans l’emplacement dédié aux produits dangereux.

Seuls les professionnels formés et détenant une phytolicence peuvent encore recourir à ces produits et ce jusqu’au 31 mai 2018.

Des alternatives existent mais attention:

glyphosate

 

Télé-Accueil est une association qui propose une écoute à toute personne en difficulté ou en détresse.  Suivant les situations, une orientation vers d’autres services existants peut également être trouvée.

L’écoute est assurée par des bénévoles d’horizons et d’âges différents se relayant 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, pour assurer l’ensemble des permanences.

Pour appeler (gratuitement et dans l’anonymat en toute confidentialité) :

  • Par téléphone 24 heures sur 24, numéro unique 107.
  • Par chat de 19 à 23 heures www.chat.accueil.org

Télé-Accueil recherche des bénévoles pour assurer les permanences téléphoniques de la ligne 107.  Les futurs écoutants sont sélectionnés et formés par des psychologues.  Un encadrement professionnel est assuré pendant toute la durée de l’engagement.

Plus d’infos pour devenir écoutant :

  • sur le site de la Fédération www.tele-accueil.be 
  • auprès d’un des six centres régionaux dont Mons (065.35.22.29)

 
 

Jusqu'ici le service Travaux de votre commune etait votre interlocuteur privilégié pour signaler tout problème de luminaire. Aujourd'hui, ORES développe une application web facile et conviviale.

Comment faire?

1. Relever le numéro du luminaire défectueux: sous le luminaire, vous trouverez une petite plaque ou une étiquette avec une inscription de huit chiffres précédés d'une petite lampe. A defaut, relevez l'adresse: la rue, le numéro de maison le plus proche et la commune où il se trouve.

2. Connectez vous sur le site www.ores.net et accédez à la rubrique signalement d'un lampadaire défectueux

3. Complétez les quelques informations demandées (identification du luminaire au moyen du numéro de 8 chiffres, type de problème,...)

 

Si vous n'avez pas accès à Internet vous pouvez appeler votre commune qui a accès à Lumiweb

Vous pouvez aussi signaler tout problème au numéro 078/78.78.00